peche d’hiver en Nouvelle Zelande

La beauté du pays du long nuage blanc est avérée. Les escapades en Nouvelle Zélande permettent de se ressourcer dans des paysages somptueux.

The beauty of the land of the long white cloud is proven. Getaway in New Zealand can relax in sumptuous landscapes.


Les amateurs de tourisme ont tant de chose à découvrir. Mais….

Tourism Enthusiasts have so much to discover. But ….

Non je ne suis venu là pour voir la petite chapelle en bois

No I don’t come here to see the little wooden chapel

Non je ne suis pas venu pour aller à l’école

No I’m not here to go to school

Non Je n’irai pas au marae

No I don’t come to marae

Non je n’enverrai pas de carte postale

No I will not send postcard

Non je n’y ferai pas du cheval

No I do not ride the horse

Je suis ici pour me vider la tête, les deux pieds dans l’eau, une canne à la main, les yeux collés sur le fil de l’eau. Suivez moi, les portes de l’eden sont par là.


I am here to clear my head, both feet in the water, rod in hand, eyes glued to the edge of the water. Follow me, the gates of Eden are there.

Pour l’instant, après le vol et 4 heures de route, je m’installe au lodge tenu par un couple charmant.

J’y trouverai quelques calédoniens (retraités eux) qui achèvent un séjour de 3 semaines (veinards). Ici, la rivière claire n’est pas forcément bon signe. Les truites remontent du lac après des bons coups d’eau. Je ne peux pas pêcher pour l’instant car Tim n’a pas encore ouvert son tackle shop….il doit être à la pêche. Après avoir échanger quelques propos que les plus audacieux qualifierait d’anglo-saxons, je pars dans le secteur qui lui semble le plus propice.

But for now, after the flight and 4 hour drive, I sit at the lodge run by a charming couple. I find some Caledonian (retired them) completing a stay of 3 weeks (lucky).

Here, the clear river is not necessarily a good sign. Lake trout back after good shots of water. I can not fish for the moment because Tim did not open his tackle shop. … He must be fishing. After exchanging some words that would describe the most daring of Anglo-Saxon languague, I’m leaving in the area that he consider most suitable.


Bien m’en a pris, car les pools visités m’ont gratifié de quelques poissons dont un fraîchement remonté.

I did well because I was gratified pools visited a few fish including a fresh.

Soyons clairs, ici, c’est pomponnette (indicateur), nymphe lourde et tandem. Croyez moi pour toucher du poisson, la dérive doit être parfaite, la couleur du jour la bonne et les passages suivant les niveaux parfaitement connus. Il est nécessaire de lancer les enclumes loin en amont, puis de faire les mendings au bon moment, ne pas louper la touche éclair pour être gratifié de ces bonheurs là :

Let’s be clear here is Pomponnette (indicator), and heavy nymph tandem. Believe me to touch the fish, the fin must be perfect, the color of the day the good and the following passages levels fully known.

It is necessary to cast far upstream, then do the mending at the right time, do not miss the flash strike to be gifted with such happiness is:

Il faut parfois être très motivé ; température à 2°, neige sur le volcan, pluie diluvienne.

Sometimes you have to be highly motivated; temperature to 2 degrees, snow on the volcano, pouring rain.



Mais le bonheur est souvent au détour du chemin

But happiness is often just around the corner

Des moments de grâce avec des pressentiments de touches conclus par des   truites aussi belles que batailleuse.

Moments of grace with forebodings of keys entered by trout beautiful than pugnacious.

Des rencontres avec d’autres pêcheurs ponctués de « Hé le français calédonien tu es chanceux aujourd’hui ? ».

Meetings with other fishermen dotted with “Hi Caledonian French Are youlucky today? “

Le maori en chasuble fluo de chantier qui met une raclée tous les matins avant partir au travail

The Maori fluorescent tabard site that puts a beating every morning before leaving for work

Le tenancier du magasin qui une heure après une capture me dit : « tu as pris une belle brune de 60 au pont, chanceux»

The keeper of the store that one hour after capture said, “you took a beautiful brunette of 60 at the bridge, lucky”

La récupération, d’un oeuf perdu emmêlé dans ma ligne et d’une couleur qui me manquait. Il me permettra d’attraper une récalcitrante.

The recovery of a lost egg tangled in my line and color that I missed. I will catch a recalcitrant


Les deux dernières truites piquées avant de prendre la route du retour

The last two trout bitten before taking the road back


Et des images pleins la tête gravés dans ma mémoire.

And a head full of images engraved in my memory


La magie d’Aotearoa m’a encore accroché aussi sûrement qu’un hameçon

The magic of Aotearoa me again as surely as a hanging hook

KIA ORA


10 commentaires.

  1. Salut Vince ! Merci pour ces images de rêve inaccessible (pour l’instant). Tes textes et tes photos sont toujours agréables à l’oeil.

    Bravo pour ces poissons, “lucky frog” 🙂

  2. JM
    La NZ a un climat tempéré. L’altitude de la région concernée explique aussi les températures. Par ailleurs, le vent du sud de l’Antarctique fait baisser les températures.

    Jeff
    Tu connais le chemin. La prochaine fois, prévoit un séjour plus long.

    Laurent
    Les paysages sont parfois similaires mais l’ambiance, la population, la faune et la végétation (sauf les espèces importés) sont franchement différentes. C’est la limite des photos.

    Fab
    Dur climat! Ce sont des arcs sauvages. Elles remontent des lacs à l’image des steelheads. La pêche se pratique de la même façon que la SH; La pression de pêche est très forte sur cette rivière. ils appliquent une gestion rigoureuse (maille 40 trois maxi comptage capture de sauvages pour reproduction contrôle régulier des permis). Le catch and release est très pratiqué mais la crise est passée par là et de plus de plus de kiwis garde le poisson.
    La rapport rainbow brown est de 1 pour 10 mais je pense surement moins lorsque j’y étais.

    cordialement

  3. tes photos sont très belles mème pour un ignorant total de la pèche comme ton serviteur.
    C’est étonnant comme les paysages sont proches des notres européens .

  4. Salut Vince, ah enfin un reportage ou tu n’es pas dans une eau a + 26 degrés sous un soleil de plomb.
    Leurs gueules et leurs couleurs en font des poissons sont magnifiques.

    Une petite question certaines sont des petites steelhead ou des arcs cent pour cent sauvages.

    A+ Fabien

  5. Hello Vincent
    Toujours aussi belles, les photos bien évidement.. Pour se vider la tête effectievemnt ça doit être le top. Peut être qu’un jour je viendrais par chez toi découvrir ces supers paysages.
    Bien le bonjour de FRANCE? Bye.

  6. Certaines photos me rappellent à cette rivière…..toujours particulier l’ambiance NZ….unique ainsi que ce poissons….Merci pour les images…à bientôt

  7. Véritablement admiratif, à la fois pour les poissons ramenés, les conditions climatiques (je pensais que la NZ avait un climat tropical !) et pour les paysages.
    Par contre, vocabulaire parfaitement ésotérique pour le “terrien” que je suis…

  8. Salut les afro
    Et en plus, on fait ça pour le plaisir! C’est bien parce que ce n’est pas toujours facile qu’on savoure les petits moments de succès . Sans compter les rencontres de tous horizons. Pour la tenue, il fallait bien ça…je n’ai pas résistance des maoris (j’en ai vu un pêcher pieds nus dans une eau à 6°.
    biz
    Vincent

  9. waouh! la tenue tient plus du commando que du pécheur du dimanche. Tu m’étonnes que t’as fait mouche. C’est du suréquipement. Enfin le bonheur est là c’est sûre merci pour le voyage à domicile. Les Afrocaldochs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *